Actualités

Le Prix Erik Izraelewicz 2017 récompense les meilleures enquêtes économiques

28 novembre 2017

Pour la quatrième année consécutive, le quotidien Le Monde, le Centre de Formation des Journalistes (CFJ) et HEC Paris se sont réunis pour distinguer des enquêtes journalistiques traitant d’un sujet économique : l’invité d’honneur de la cérémonie était l’économiste Jean Pisani-Ferry, professeur à Sciences Po et à la Hertie School of Governance de Berlin.

Prix Erik Izraelewicz 2017 - Jean Pisani-Ferry

« L’enquête, c’est ce que les économistes envient aux journalistes »  : c’est ainsi que l’économiste Jean Pisani-Ferry a ouvert avec humour ce prix annuel, décerné lundi 27 novembre au siège du Monde,  qui récompense des enquêtes réalisées par des journalistes professionnels ou étudiants. Il a été créé à la suite de la disparition brutale d’Erik Izraelewicz, diplômé d’HEC en 1976 et du CFJ deux ans plus tard. Directeur des rédactions du Monde , Erik Izraelewicz publia plusieurs ouvrages, comme Le Capitalisme zinzin (Prix du livre d’économie 1999) ou Quand la Chine change le monde (Prix Aujourd’hui 2005). Les trois institutions, marquées par l’empreinte de ce grand journaliste, ont créé ce prix pour encourager l’ouverture au monde et la mise en perspective de sujets économiques qui marquent notre époque, dans le respect des valeurs déontologiques qu’il a su défendre.

Le Prix professionnel 2017 est remporté par le journaliste et réalisateur Guillaume Pitron pour son enquête « Braderie forestière  », parue dans Le Monde Diplomatique en octobre 2016. « La France n’a pas de pétrole, mais elle a des forêts », écrit Guillaume Pitron avant de citer un spécialiste de l’Observatoire du métier de la scierie : «  Nous possédons une magnifique forêt, et pourtant jamais l’industrie française du bois n’a fait perdre autant d’argent à l’État ! ». Le reportage, à la fois fouillé et lyrique, remporte un prix qui avait récompensé l’année dernière le rédacteur en chef des Echos Week-end, Karl De Meyer,  pour son enquête « Au pays des espèces en voie de disparition » . Le lauréat bénéficie d’une dotation de 7000 euros, grâce au soutien financier de SCOR.

Prix Erik Izraelewicz 2017 - Romain Keppenne

Deux prix ex aequo  ont été remis au titre du Prix étudiant, partagé par conséquent entre Romain Keppene et deux étudiants de l’IUT de Lannion, Louis Tanca et Manon Le Roy Le Marrec. Diplômé d’HEC, Romain Keppenne a été retenu pour son article « L’effet papillon : quelle place pour l’insecte dans l’agroalimentaire de demain ?  ». Les étudiants de Lannion sont récompensés pour leur enquête « L’accès difficile à l’Internet au Québec ». Les deux enquêtes distinguées par le Prix Etudiant seront récompensées chacune par une dotation de 3500 euros grâce au soutien de la BRED.

Le jury comprenait cette année Emmanuel Chain (Elephant), Jérôme Fenoglio (Le Monde ), Julie Joly (CFJ), Sabine Delanglade (Les Echos ), Louis Dreyfus (Le Monde ), Augustin Landier (HEC).



Retour à la liste d'actualités

JavaScriptSettings